mar.

30

avril

2013

Boé. L'Alliance Japon séduit l'Agenais

Article de presse publié le 29/04/2013 à 03:48 sur le site du Petit Bleu

 

Le festival Alliance Japon qui s'est déroulé hier confirme l'engouement pour le pays du Soleil levant auprès du grand public.

Pour cette troisième édition, plus d'un millier de personnes ont parcouru l'espace culturel François-Mitterrand : «C'est une manifestation unique dans son concept qui réunit autant un public jeune que familial», annonce le maire adjoint Daniel Panteix. Le tour de force réussi par les organisateurs est d'avoir associé la culture traditionnelle et moderne. A ce titre, les jeunes passionnés se sont mis à l'honneur en revêtant leurs plus beaux atours, pour grimer leurs personnages de mangas favoris : «Grâce à cela, on se détache de la réalité et après on est dans notre petit monde», indiquent Marion, Elisa et Kevin, entre deux danses virtuelles sur jeux vidéos.

La danse yosakai à l'honneur./Photo M. Cluchier

La danse yosakai à l'honneur./Photo M. Cluchier  


Le manga est souvent une porte d'entrée dans la culture japonaise pour, ensuite, chercher à en découvrir davantage. Pour cela, l'association agenaise «Les Amis de Nishinomiya» trouve toute sa dimension et sa place dans le festival qui lui permet de rencontrer un public plus large, comme l'explique la présidente Marie Fiton : «Notre association est née d'un partenariat amical incluant des échanges. Nous proposons des conférences, des causeries et des ateliers».


La danse yosakoi

Sur la scène de l'espace culturel, les démonstrations se sont aussi enchaînées tout au long de l'après-midi. Outre les arts martiaux, la danse a aussi surpris le public. La danse yosakoi, interprétée chaque été en ouverture des festivals au Japon, a été présentée par l'association Mandora de Bordeaux, «la seule troupe en France».

L'étudiante Martine Rivière a ramené cet art dans ses valises à son retour d'une année d'études au Japon : «C'est une danse sympa qui se pratique en groupe, avec des enfants comme des grands-parents». Après avoir parcouru diverses manifestations, elle pose un regard éclairé sur l'Alliance Japon de Boé : «C'est un vrai plaisir de voir un petit festival qui ne fait pas que de la pop culture. Les gens aiment aller voir plus loin». - Le Petit Bleu